Comment travailler avec les animaux sans diplôme ?

En véritable passionné, vous rêvez d’une carrière auprès d’animaux, mais vous ne souhaitez pas passer par les cursus scolaires ? Pour travailler avec et pour les animaux, obtenir un diplôme n’est pas obligatoire ! De nombreux métiers animaliers sont accessibles avec un simple certificat de capacité, qui permet de déterminer votre aptitude à travailler auprès d’animaux. Comment travailler avec les animaux sans diplôme ? Ifsa et Nature vous aide à y voir clair sur vos possibilités de carrière !

Quels sont les métiers animaliers accessibles sans diplôme ?

Bon nombre de métiers animaliers nécessitent de longues études et une expertise sans faille. Toutefois, certaines professions sont ouvertes aux candidats passionnés et ayant un minimum d’expérience pour mener à bien les missions quotidiennes.

Toiletteur

Aussi appelé technicien de l’entretien animalier, ce professionnel de l’esthétisme animal est chargé de l’hygiène et du bien-être des animaux domestiques, le plus souvent des chiens. Selon les demandes ou les standards de beauté, le toiletteur lave, tond, sèche et brosse le poil grâce à des produits cosmétiques adaptés. Pour plus de confort, il nettoie les oreilles puis les yeux et il assure la coupe des griffes.

Il peut exercer à son compte, dans son propre salon ou directement au domicile des clients. Il maîtrise la coupe de tout type de poil et sait manipuler tous les gabarits de chien ou de chat. Son savoir-faire, concernant la tonte standard des différentes races de chiens, lui permet de préparer un animal de compagnie à des concours de beauté.

Un toiletteur débutant perçoit 1200 euros par mois. À son compte, il peut gagner jusqu’à 1800 euros par mois. Il peut également augmenter son chiffre d’affaires en proposant à la vente des produits de soin, des accessoires, et même de l’alimentation.

Vous pouvez devenir toiletteur canin sans passer le Brevet National de Toiletteur Canin (BNTC). Néanmoins, mieux vaut prendre le temps de suivre une formation pour acquérir toutes les bases du métier.

Auxiliaire de Santé Animale (ASA)

Ce professionnel de santé animale exerce aux côtés du vétérinaire et l’assiste lors de ses interventions. L’auxiliaire de santé animale ou assistant vétérinaire, prépare avec soin le matériel médical, qu’il aura au préalable stérilisé, ainsi que l’agencement et la propreté du bloc opératoire.

Son travail est indispensable au bon fonctionnement du cabinet ou de la clinique. Au-delà de l’aspect médical du métier, l’auxiliaire de santé animale assure la propreté des locaux et des cages, la gestion de l’agenda du vétérinaire, ainsi que les prises de rendez-vous et l’accueil des clients. Il a de très bonnes connaissances concernant l’anatomie et la biologie des animaux, sa présence auprès du vétérinaire est essentielle.

L’auxiliaire de santé animale apporte son expertise afin de conseiller les propriétaires d’animaux sur l’achat de produits d’hygiène, de soins et d’accessoires. Son salaire brut en tant que débutant est estimé à 1600 €.

Vous pouvez envisager de devenir Auxiliaire de Santé Animale (ASA) sans obtenir le titre d’Auxiliaire Spécialisé Vétérinaire (ASV) ou sans suivre un BEP ou un CAP d’Auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ). Toutefois, une formation est indispensable afin d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à cette profession.

Soigneur animalier

Le soigneur animalier, professionnel du bien-être animal, s’occupe au quotidien de nombreux animaux : domestiques, exotiques, sauvages ou semi-sauvages. Il gère le nourrissage, l’entretien des enclos et reste attentif à l’état de santé des animaux dont il est responsable. Doté d’un grand sens de l’observation, il est garant du suivi sanitaire des animaux.

Son travail est assez polyvalent, il peut être amené à aménager un espace de vie conforme à l’habitat naturel, mais également à contribuer aux soins courants comme le brossage ou l’administration de médicament. Le soigneur animalier assure la gestion des stocks alimentaires, médicaux et de fournitures essentielles au parc animalier.

Le salaire d’un soigneur animalier débutant est évalué au SMIC. Il peut augmenter avec de l’expérience et atteindre les 1800 euros par mois.

Pour être soigneur animalier, le diplôme n’est pas obligatoire. Cependant, compte tenu de l’affluence du métier, il est vivement recommandé de suivre une formation qui vous permettra d’obtenir toutes les connaissances et toutes les compétences primordiales à l’exercice de cette pratique.

Éducateur canin

L’éducation canine est une discipline de dressage qui permet à l’animal et à son maître, de vivre-ensemble dans de bonnes conditions. Devenir éducateur canin est donc une question de patience. Le dresseur est là pour dispenser des conseils aux propriétaires de chiens en matière d’éducation, d’alimentation, de santé, d’hygiène, de confort, ainsi que de législation (pour les chiens de catégorie).

Le rôle de ce spécialiste de l’éducation, c’est d’harmoniser la relation entre le chien et son maître en faisant comprendre aux acquéreurs d’animaux de compagnie, qu’il y a des règles à respecter pour le chien, mais aussi pour les propriétaires.

Via différentes activités ludiques, l’éducateur canin propose des séances individuelles comme des séances collectives. Son salaire oscille entre 1200 euros et 2400 euros par mois selon l’affluence de son activité.

Le Brevet Professionnel d’éducateur canin n’est plus un diplôme obligatoire pour exercer ce métier. Vous pouvez donc vous formez via des organismes de formation.

Pet sitter

En tant que professionnel de la garde d’animaux, le pet sitter s’occupe des animaux qui lui sont confiés pendant l’absence de leur propriétaire. Durant toute la durée de la garde, le pet sitter donne à manger et à boire à l’animal, joue avec lui, effectue des promenades pour les chiens et nettoie les litières pour les chats. Il est également possible pour lui d‘administrer des médicaments, seulement dans le cadre d’un traitement en cours et en respectant l’avis du vétérinaire. Il prend soin d’eux, comme si c’était ses propres animaux de compagnie, jusqu’au retour des maîtres.

Ce garde animalier professionnel propose des services, soit chez lui soit directement au domicile des clients. Il peut éventuellement, selon la demande, arroser les plantes et garantir la propreté du logement pendant ses visites.

Pour devenir pet sitter, il n’est pas nécessaire d’avoir de diplôme. Par ailleurs, beaucoup de plateformes proposent des services de garde avec des pet sitters amateurs. Cependant, les clients préféreront un professionnel formé au métier ayant obtenu le certificat de capacité.

En moyenne, la rémunération varie entre 7 à 19 euros par jour de garde d’animaux. Seulement, selon les prestations proposées et la durée de la garde, les tarifs peuvent varier.

Comportementaliste Canin

Véritable médiateur entre le chien et son maître, le comportementaliste canin est là pour apporter les clés d’une communication réussie entre les deux. Expert en psychologie animale, il intervient sur divers troubles du comportement du chien et conseille les particuliers dans la gestion au quotidien d’un animal de compagnie. Son rôle est d’amener une certaine harmonie dans la relation maître-animal.

À savoir que le comportementaliste canin n’est pas un éducateur canin. Effectivement, le comportementaliste canin est le spécialiste du comportement du chien, il ne dresse pas l’animal, il l’observe dans son environnement, détermine le trouble et propose des solutions pour améliorer la situation.

Sans conditions de diplôme, vous pouvez devenir comportementaliste canin en suivant une formation, le plus souvent à distance. Le salaire mensuel d’un comportementaliste canin est assez variable. Il se situe entre 1500 et 3000 euros par mois selon le nombre de chiens pris en charge et le lieu de la pratique. Il peut exercer dans un lieu public comme un parc ou dans le privé comme dans un centre d’éducation ou au domicile du propriétaire.

Éleveur canin et félin

Que ce soit pour un élevage de chats ou de chiens, le rôle de ce professionnel est de sélectionner les meilleurs traits physiques et comportementaux propres à une race et de vendre les animaux issus de cet élevage à d’autres amoureux de la race. La mission d’un éleveur est donc de prendre soin de ses animaux, chats comme chiens. Il les nourrit, entretient le chenil et la chatterie ainsi que les litières et reste attentif aux besoins spécifiques éventuels. Il s’occupe avec passion de la gestion des reproductions et du contrôle des naissances.

Il est possible que l’éleveur s’improvise sage femme si la femelle présente des difficultés lors de la mise-bas. Il veille aux petits, les éveille aux différents apprentissages et les sociabilise. Il garde toujours un œil sur la santé et le bien-être de ses animaux. En véritable chef d’entreprise, il doit savoir gérer sa comptabilité et savoir communiquer sur son activité. L’éleveur canin et félin est habilité à préparer un animal de compagnie pour des expositions et des concours de beauté.

Il perçoit un salaire avoisinant le SMIC lorsqu’il est à son compte. Toutefois, ce salaire dépend du nombre de ventes et de la tendance d’une race. Pour augmenter son chiffre d’affaires, l’éleveur animalier peut se voir proposer d’autres prestations comme du gardiennage, du dressage, du toilettage, etc.

Nul besoin de diplôme pour devenir éleveur canin et félin, puisqu’une personne est considérée comme éleveur à partir du moment où celle-ci vend un ou plusieurs animaux issus d’une femelle reproductrice lui appartenant. Cependant, il est recommandé de suivre une formation afin d’être à l’aise avec tous les aspects du métier.

Quelle formation animalière faut-il faire pour travailler avec les animaux ?

Être au contact des animaux peut être une passion qui se transforme en métier ! Avec une formation à distance, vous aurez accès à l’essentiel des savoirs nécessaires pour une professionnalisation rapide. Car même si ces métiers animaliers ne demandent aucun diplôme obligatoire, il est primordial d’acquérir des connaissances et de suivre une formation afin d’appréhender le terrain.

Avec Ifsa et Nature, l’école spécialisée dans les métiers avec les animaux, vous pouvez envisager une carrière dans le milieu animalier sans retourner sur les bancs de l’école. De multiples formations sont disponibles à partir de 16 ans et d’un niveau minimum de 3ème. Que vous soyez étudiant ou en reconversion professionnelle, vous pouvez vous former pour devenir toiletteur, auxiliaire de santé animale, soigneur animalier, éducateur canin, pet sitter, comportementaliste canin ou encore éleveur animalier. Toutes ces professions sont proposées en formation chez Ifsa et Nature !

Par ailleurs, même avec une formation, il est obligatoire de passer le certificat de capacité pour prouver que vous avez les compétences nécessaires pour répondre aux besoins des animaux dont vous aurez la charge. Il est indispensable, dès lors que la profession s’exerce auprès d’animaux, d’obtenir l’Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques (ACACED).

Travailler en contact avec les animaux : refuge, parc animalier, clinique...

Suivant votre choix de carrière, vous pourrez évoluer au sein d’un parc animalier, d’un refuge animalier, d’une clinique vétérinaire ou encore au cœur d’un élevage. Si le secteur n’offre pas énormément de débouchés, il faudra faire preuve d’une grande motivation et d’une solide persévérance pour décrocher un emploi. Pendant votre enseignement en ligne, vous aurez la possibilité d’effectuer des stages en entreprise pour vous permettre d’entrer petit à petit dans le monde du travail.

Demander une documentation

Recevez toutes les informations sur la formation qui vous intéresse.

Mon bilan d'orientation

Besoin de conseils pour choisir la bonne formation ? Faisons le point sur votre projet.

Lien copié dans le presse-papier

Ces articles peuvent vous intéresser

travailler dans un refuge pour animaux
10 mars 2022
Travailler dans un refuge animalier L’abandon et la maltraitance des animaux domestiques sont les premières causes de l’arrivée des animaux dans les refuges. Heureusement, beaucoup d’employés s’affairent pour maintenir la santé, le bien-être e…
21 février 2022
Travailler avec les chats Passionné par les animaux et plus particulièrement par les chats, vous souhaitez faire de cette passion un métier ? Découvrez quels sont les métiers pour travailler au contact des chats et comment vous y former : compor…
13 février 2019
Comment s’engager pour la cause animale ? Véritable combat quotidien, la souffrance animale est devenue une des causes majeures pour les Français. En tant que citoyen, vous pouvez contribuer en faveur du bien-être animal et militer pour le droit des animaux. Vo…